Emmailloter bébé : pourquoi et comment ?

Temps de lecture : 4 minutes

Emmailloter bébé est une pratique ancestrale qui pourtant a longtemps été délaissée à partir des années 70. À présent, cette technique séduit à nouveau de jeunes parents et comporte de plus en plus de partisans. Pour autant, elle a aussi ses détracteurs qui pointent du doigt les risques éventuels. Alors, que faut-il penser de l’emmaillotage ? Pourquoi, quand et comment doit-on l’exercer ? Et quelles précautions prendre ?

 

Emmailloter bébé : qu’est-ce que c’est ?

L’emmaillotage existe depuis de longues années, cette pratique était très répandue depuis l’antiquité. Elle était notamment utilisée au 18ème siècle pour protéger bébé du froid et l’aider dans son développement corporel. Le processus consiste à envelopper le corps du nouveau-né dans un lange ou une couverture qui est plus ou moins ajustés à son corps. Cela lui permet d’avoir des sensations semblables à celles connues dans le ventre de sa mère ce qui le rassure et le calme.

 

Pourquoi pratiquer l’emmaillotage ?

Emmailloter bébé a de nombreux avantages et bienfaits pour votre enfant :

1. Il est plus apaisé grâce à sa perception similaire à celle connue in utero, en effet grâce à l’emmaillotage le tout-petit retrouve la position qu’il avait pendant la grossesse.

2. Son sommeil est moins agité car ces mouvements incontrôlés dus au réflexe de Moro sont empêchés.

3. Les coliques sont soulagées à l’aide de la pression raisonnable du tissu sur le ventre de bébé.

 

Des précautions à prendre

Malgré ces bienfaits, il est important de prendre ses précautions lorsque bébé est emmailloté. En effet, si le lange que vous utilisez est trop serré,  cela risque de comprimer les poumons de votre enfant et pourrait causer des infections respiratoires. Pour ajuster parfaitement le lange, assurez-vous que vous pouvez placer votre main entre le tissu et la poitrine du nouveau-né.

Il est aussi très crucial que bébé puisse bouger ses jambes. Selon plusieurs études, si les jambes et les hanches sont statiques lors de l’emmaillotage, il a plus de chance d’avoir des luxations de la hanche. Détecter et prise en charge à temps, cette particularité ne laisse aucune séquelle mais s’il n’y a pas d’action réalisée pour pallier à ce problème, votre enfant pourrait avoir des difficultés pour marcher correctement.

De plus, il ne faut jamais coucher le nouveau-né emmailloté sur le ventre. La mort du nourrisson est 12 fois plus importante quand on l’installe ainsi.

 

Emmailloter bébé : quand et pendant combien de temps ?

On conseille généralement d’utiliser l’emmaillotage dès la naissance jusqu’à ses 8 à 10 semaines. La durée peut varier d’un enfant à l’autre mais le signe en général qu’il est temps de stopper d’emmailloter bébé c’est quand il est capable de se retourner seul. Dans tous les cas, il vous fera savoir quand il en aura assez d’être limité dans ces mouvements. Il gesticulera vigoureusement dans son berceau en quête de liberté, continuer alors à emmailloter bébé serait contre-productif.

Lorsqu’on applique cette pratique, les spécialistes de la petite enfance rappellent qu’il ne faut le réserver que pendant les phases de sommeil ou de crises de larmes. Il va de soi qu’on ne laisse pas un nouveau-né emmailloté toute la journée. Son corps a besoin de bouger pendant ces moments d’éveil.

 

Comment emmailloter bébé ?

Bébé emmailloté

Vous pouvez emmailloter votre bébé avec un lange ou une couverture légère grâce à une technique de pliage spécifique. Sinon, Candide vous offre également l’opportunité de simplifier cette étape à l’aide de sa couverture d’emmaillotage Candizen qui permet d’envelopper votre nouveau-né en 3 mouvements très simples. Si malgré tout vous optez pour un tissu, voici comment s’y prendre :

1. Posez votre couverture ou lange à plat de sorte à ce qu’il forme un losange. Pliez la pointe du haut vers l’intérieur.  Installez ensuite votre enfant dessus, au centre, ses épaules au niveau du bord plié.

2. Ramenez son bras droit sur son torse puis recouvrez-le de la couverture que vous passez sous son bras gauche. Relevez un peu votre enfant et coincez le coin de votre tissu sous son dos de sorte qu’il n’y ait pas de plis gênants. Ramenez le coin du bas sur le corps du bébé en veillant à ce qu’il ait assez de place pour bouger ses jambes.

3. Enfin, ramenez son bras gauche sur son torse, rabattez le dernier coin de la couverture et enroulez-le autour de son corps et le tour est joué !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *