Protéger bébé du soleil

Bébé dans un champ l'été
Temps de lecture : 7 minutes

Le soleil pointe le bout de son nez… et c’est bébé qui rayonne ! Parfaite occasion pour sortir découvrir le monde, courir et jouer dehors, quand le beau temps est de la partie, c’est toute la famille qui veut en profiter. Mais alors, n’y a-t-il aucun danger à profiter l’été ? Et comment protéger bébé du soleil ?

Découvrez dans cet article tous nos conseils et recommandations pour pouvoir profiter du soleil avec bébé en toute sécurité.

Le soleil, ses UV et leurs effets

Les UV oui, mais pas que…

On entend souvent parler des UV. Bons ou méchants, ces derniers sont inévitables lors d’une exposition au soleil. Mais saviez-vous qu’ils ne sont pas les seuls rayonnements émanant du soleil ?

En effet, il existe 3 types de rayonnements différents :

  • Les rayonnements visibles, perceptibles à l’œil nu
  • Les rayonnements infrarouges
  • Et les fameux rayons ultraviolets : UVA, UVB et UVC

UVA, UVB, UVC, quelles différences ?

Partons déjà de la base : qu’est-ce qu’un UV ou rayon ultraviolet ? Les rayonnements ultraviolets sont des rayons électromagnétiques issus du soleil, imperceptibles par l’œil humain. En fonction de leur longueur, ces derniers pénètrent plus ou moins profondément dans la peau. Il en existe 3 sortes.

  • Les UVA

Ils représentent 95% des rayons UV qui atteignent la surface de la Terre. Ils pénètrent lentement et profondément dans notre peau et sont responsables d’un bronzage rapide, mais également du photo-vieillissement et du fameux masque de grossesse.

  • Les UVB

Ce sont les 5 autres pour cent qui atteignent la surface de la Terre. Avec eux, nous bronzons plus durablement mais nous attrapons également des coups de soleil et des brûlures bénignes.

  • Et les UVC ?

Eux, n’atteignent pas la surface de la terre. Ils sont intégralement absorbés par la couche d’ozone et heureusement ! Ces rayons sont extrêmement énergétiques et mortels pour l’Homme, ainsi que la flore et la faune. Il est toutefois important de noter que l’environnement hospitalier les utilise pour leur fonction germicide.

 

Les UV, sont-ils les mêmes partout et tout le temps ?

La réponse est non. Votre peau n’aura pas la même réaction face aux UV en fonction de nombreux facteurs :

      • L’heure à laquelle vous vous exposez : entre 11h et 14h, le rayonnement des UVB est maximal.
      • La saison : au mois de juillet, vous avez 100 fois plus de risque d’attraper un coup de soleil qu’en hiver.
      • L’altitude : tous les 300 mètres, la quantité d’UVB augmente de 4% !
      • L’eau : celle-ci reflète jusqu’à 20% des UV… Sous l’eau, vous pouvez donc aussi prendre un coup de soleil.

Mais il y a aussi la latitude où vous vous situez, la nature du sol ou encore le nombre et l’épaisseur des nuages qui entrent en compte.

 

Bienfaits et dangers du soleil

Les bienfaits du soleil sur notre corps

Avez-vous remarqué que vous étiez de meilleure humeur les jours ensoleillés ? En effet le soleil stimule vos endorphines, des hormones apparentées à des opiacés naturels, qui vous font vous sentir bien !

Les UV vont par ailleurs libérer une autre hormone : la sérotonine… aussi appelée hormone du bonheur, et synthétiser la vitamine D qui, elle, permet de fixer le calcium sur vos os.

Bref, le soleil a beaucoup d’effets positifs sur votre corps mais une exposition prolongée peut être nocive. D’ailleurs, seulement 20 minutes par jour suffisent pour déclencher les effets bénéfiques précédemment cités.

Les effets nocifs et les dangers du soleil

Que ce soit à court ou à long terme, une exposition prolongée et non protégée au soleil vous met en danger. Parmi la longue liste des dangers, vous retrouverez :

L’insolation et le coup de chaleur : survenant au cours d’une exposition trop longue aux rayons du soleil, l’insolation peut entraîner des coups de soleil, voire brûlures, mais également des troubles du système nerveux central et de nombreux organes (cœur, reins, yeux…). Les premiers symptômes sont :

        • La fatigue et la somnolence
        • La fièvre
        • Les coups de soleil, voire brûlures
        • Une peau et un visage rouges et chauds
        • Une douleur localisée au niveau des yeux
        • Une grande soif
        • Des crampes
        • Un bourdonnement dans les oreilles
        • Une sensation de froid
        • Des vomissements

Cela peut aller jusqu’à l’évanouissement et aux convulsions. En cas d’urgence, appelez immédiatement le 15.

Les autres effets nocifs du soleil peuvent être notamment :

          • Le vieillissement cutané prématuré
          • L’apparition du masque de grossesse chez les femmes enceintes
          • Et dans un cas extrême, le cancer de la peau

Il est donc primordial de se prémunir de tous ces effets grâce à différents conseils et dispositifs.

 

5 conseils pour se protéger du soleil

Conseil n°1 :

Evitez au maximum de vous exposer aux heures les plus chaudes, soit de 11h à 16h.

Conseil n°2 :

Privilégiez toujours les endroits ombragés. Idem à la plage, où il est recommandé d’utiliser un parasol, et surtout d’éviter de s’endormir au soleil.

Conseil n°3 :

Appliquez régulièrement de la crème solaire, sans oublier votre visage et votre cou. Pour savoir quel SPF (Sun Protection Factor) utiliser, voici nos recommandations :

            • Choisissez un SPF en adéquation avec la couleur de votre peau (plus elle est claire, plus le SPF se doit d’être élevé)
            • Choisissez un SPF en fonction de l’instant : privilégiez un SPF plus élevé pour un après-midi sur la plage, qu’une paucomment protéger bébé du soleilse café en terrasse.
            • Choisissez-le également en fonction de la réactivité de votre peau au soleil : si vous rougissez rapidement, privilégiez un indice élevé.

 

Aussi, il existe différents niveaux de SPF :

              • 6 à 15 pour une protection faible
              • 15 à 25 pour une protection moyenne
              • 30 à 50 pour une haute protection
              • 50 et + pour une très haute protection

Mais que signifient ces chiffres ? Tout simplement, si vous rougissez en 5 min, appliquer une crème solaire SPF 50 va multiplier par 50 le temps d’exposition nécessaire avant d’avoir un coup de soleil. Il vous faudra donc 250 minutes, soit 4h et 17 minutes avant de prendre un coup de soleil. Attention toutefois, ces chiffres peuvent diminuer en fonction de la quantité de crème appliquée, de votre transpiration, des frottements de votre peau contre des tissus ou encore de votre contact avec de l’eau.

Conseil 4 :

Portez une casquette, un chapeau, des lunettes de soleil et couvrez si possible vos épaules.

Conseil 5 :

Pensez à boire au moins 1.5L d’eau par jour, par petites gorgées. Et si vous faites du sport, buvez encore plus !

 

Comment protéger bébé du soleil ?

Il est primordial d’apporter grand soin à protéger la peau de bébé du soleil. En effet, sa peau est plus fine et fragile que celle des adultes. De plus, jusqu’à ses 3 trois environ, son système de défense cutané est immature .

La règle d’or est donc « le moins de soleil possible ».

                • Evitez d’exposer bébé au soleil, d’autant plus en pleine journée. Favorisez les activités en intérieur, et les siestes au frais.
                • Habillez-le à la plage avec des vêtements anti-UV. En journée, favorisez les habits amples et en coton épais. Ils filtreront les UV. Pensez au chapeau ou à la casquette et aux lunettes de soleil, catégorie 3 ou 4 (et attention à la norme européenne CE !).
                • Appliquez très régulièrement de la crème solaire spéciale enfant, et mettez-en 20 minutes avant chaque exposition. Insistez par ailleurs sur les zone saillantes : front, pommettes, nez et lèvres.
                • Les enfants étant très sujets à la déshydratation, faites-les boire très régulièrement de l’eau. Si ce point est difficile, n’hésitez pas à ajouter des fruits pour donner un goût sucré à cette dernière. Pensez également à leur faire manger tous les fruits et légumes riches en eau (pastèque, salade, concombre, radis, tomates…).
                • Après toute exposition, pensez à hydrater la peau de bébé à l’aide d’un lait après-soleil adapté et faites-le boire de nouveau de l’eau.
                • Dans la poussette, évitez de poser un lange face à bébé, cela ne fera qu’augmenter la température. Optez plutôt pour une ombrelle ou encore mieux, un pare-soleil.

 

Voilà, vous avez toutes les cartes en main pour passer un bon été et protéger bébé du soleil. N’hésitez pas à nous partager, à votre tour, toutes vos astuces ! Et rendez-vous sur Pinterest pour plus de conseils.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.